Vacances Russes

Ceux qui me connaissent le savent : je vomis copieusement tout ce qui se rapproche d’un voyage de groupe. Je ne supporte pas l’idée de voyager en troupeau, et de devoir supporter les défauts de personnes que l’on ne connaît ni d’Eve ni d’Adam. Pourtant, il y a peu, je me suis tout de même laissé tenter : j’en ai réalisé un à Moscou en Russie. Ce choix peut paraître curieux, mais il ne s’agissait en tout état de cause pas d’un voyage en troupeau : nous n’étions que 8 personnes à participer, et partagions qui plus est les mêmes centres d’intérêts. En outre, si chaque déplacement s’effectuait bien en minibus, nous étions libres le reste du temps de partir en goguette loin du groupe. Cette liberté fait que je me suis laissé tenter, et qu’au final, j’ai profité de chaque minute de ce voyage. En effet, je n’ai pas eu à stresser pour tout organiser, que ce soit pour le circuit, le coucher, ou les visites culturelles. Un régal ! D’autant que ma femme et moi avons pu explorer chaque site de notre côté, sans jamais devoir rester au sein du groupe. Un vrai bonheur et un luxe que j’ai fortement apprécier ! Mieux encore, quand les circonstances nous ont obligés à passer du temps tous ensemble (que ce soit durant les déplacements ou au soir, au dîner), nous avons tous passé d’excellents moments. De fait, nous avons même pris les coordonnées d’un autre couple avec qui nous avons sympathisé au dîner. Je ne sais absolument pas si nous les appelerons (les complicités qui naissent dans le cadre d’un voyage ont généralement tendance à s’étioler hors du cadre du voyage), mais le simple fait que nous ayons voulu échanger nos coordonnées indique assez que l’ambiance était au rendez-vous. Attention, je ne prétends pas non plus que le groupe tout entier nous a intéressé. Je me souviendrai notamment longtemps d’un couple raciste parmi les participants, dont les propos avaient tendance à choquer pas mal de gens (d’autant qu’ils ne prenaient pas la peine d’être discrets : n’importe qui pouvait les entendre, et notamment la cible de leurs commentaires). J’ai même vu dans les yeux de notre guide qu’il avait parfois une furieuse envie de les abandonner au milieu de nulle part. Mais bon, c’est au final le seul problème qu’il y ait eu. Hormis ça, le reste du séjour a été un vrai plaisir, et l’ambiance était très agréable. Voilà le site de l’agence qui s’est occupé de ce voyage en Russie, si vous voulez jeter un coup d’oeil. Si vous devez un jour faire un voyage de groupe, c’est clairement dans ces conditions qu’il faut le faire, et non au sein d’un troupeau de 80 personnes, à suivre le parapluie de votre guide et à tendre l’oreille pour espérer entendre quelque chose !