Blatter couvert de faux billets

Le président de la Fifa n’a pas vraiment apprécié sa conférence de presse. Juste avant d’annoncer la date de l’élection de son remplaçant suite au scandale de corruption, Sepp Blatter a été aspergé de faux billets par un humoriste britannique. La dernière conférence de presse de la Fifa a été quelque peu mouvementée, lundi 20 juillet. Alors que le président Joseph Blatter était sur le point d’annoncer la date choisie pour l’élection de son successeur, un humoriste britannique a fait irruption dans la salle. Simon Brodkin, connu pour ses émissions à la télévision anglaise, est apparu déguisé en Lee Nelson, un des personnages qu’il a créés pour réaliser des canulars. Il s’est ensuite approché du président de la Fifa en lui tendant de faux billets de banque, puis en jetant en l’air d’autres dollars. Visiblement surpris par cette irruption, Sepp Blatter s’est montré paniqué. « Où est ma sécurité ? », a-t-il demandé sur un ton agacé. « On va devoir nettoyer ça ou je ne serai pas capable de m’exprimer. Cela n’est pas acceptable, cela n’a rien à voir avec le foot. Nous sommes ici pour parler football. Je dois donc retarder cette conférence de presse », a-t-il ensuite expliqué alors que Simon Brodkin était évacué par le service d’ordre. Dans la journée, l’humoriste a ensuite posté une photo de son action avec le commentaire suivant : « Ravi d’être au siège de la Fifa pour rencontrer Sepp Blatter afin d’obtenir le Mondial 2026 en Corée du Nord ». Il faisait ainsi allusion aux récents scandales de corruption autour de l’attribution des dernières Coupes du monde en Russie et au Qatar en 2018 et 2022. Fin mai, Sepp Blatter, avait été réélu pour un cinquième mandat à la tête de la Fifa, poste qu’il occupe depuis 1998, en dépit de ce scandale planétaire qui venait tout juste d’éclabousser son instance. Quatre jours plus tard, le 2 juin, il avait finalement décidé de démissionner, ajoutant toutefois qu’il restait en poste le temps d’organiser de nouvelles élections. Dix minutes après l’irruption de Simon Brodkin, le dirigeant de la fédération internationale a enfin pu annoncer que la date du 26 février 2016 avait été choisie pour élire le futur président de la Fifa.