Abbeville devient ville aérienne

Dès jeudi, si la météo le permet, plus d’une vingtaine de planeurs devraient survoler la Picardie. La section vol à voile de l’aéro-club organise en effet le premier championnat régional des Hauts de France, qui se poursuivra pendant le week-end de la Pentecôte. « Cela fait un an que nous préparons cette compétition. Cela demande beaucoup de travail », confie le président de la section, Mathieu Caudrelier. Une soixantaine de personnes sont attendues sur le terrain : concurrents, dont huit jeunes du club abbevillois, et accompagnateurs. Chaque jour, ils auront un circuit imposé à parcourir, de 250 à 400 km de distance, au départ d’Abbeville. Lors du briefing, les organisateurs leur donneront la liste de points GPS par lesquels ils devront obligatoirement passer. « Pour le vérifier, nous avons des traqueurs dans les planeurs. Chaque pilote doit revenir au terrain. Sinon, il perd des points. » Les épreuves seront définies en fonction des conditions météo : vitesse, distance, durée. « Le décollage aura lieu entre 12 h 30 et 14 h 30 et le retour entre 17 et 19 heures. Ce seront les moments les plus impressionnants. » Pour les curieux, « ce sera l’occasion d’assister à un grand rassemblement de planeurs, en toute sécurité », insiste Mathieu Caudrelier. Des animations seront également proposées toute la journée sur le terrain : « C’est aussi une grande fête du planeur. » Au cours de ce même week-end, l’aéro-club accueille un grand rassemblement de Chipmunk : « Des avions d’entraînement qui étaient utilisés par les Anglais après la guerre », indique Jean-Jacques Monvoisin, président de l’aéro-club. Qui annonce : « Nous aurons une trentaine d’appareils qui viendront de toute l’Europe, pour faire des vols en formation. » Ces passionnés sont entraînés par d’anciens pilotes de chasse ou de ligne. Car cette discipline nécessite beaucoup d’attention et des heures d’exercices. Jean-Jacques Monvoisin sait de quoi il parle, puisqu’il est le chef de la patrouille d’Abbeville : quatre pilotes qui volent en formation au-dessus d’Abbeville lors des cérémonies patriotiques. Les Chipmunk arrivent les uns après les autres sur le terrain jusqu’à ce mercredi. Ils commenceront ensuite les entraînements. Le spectacle sera là encore au rendez-vous. Finalement, ce n’est pas un défaut d’être tête en l’air. L’aéro-club d’Abbeville organisera aussi des journées portes ouvertes, les samedi et dimanche de la Pentecôte, de 10 à 20 heures. « Les gens pourront se promener dans les hangars, voir nos avions de collection, les planeurs, les simulateurs de vol. Nous proposerons aussi des baptêmes de l’air », détaille Jean-Jacques Monvoisin. Et les visiteurs pourront se renseigner sur le brevet d’initiation à l’aviation ou les cours de pilotage. La société Ludair, sur le même site avec ses ULM, sera également de la partie. L’aéro-club reçoit une autre grande manifestation en juillet : la coupe Schneider, du 13 au 16 juillet, organisée par l’aéro-club Royal britannique. Elle se déroule par étapes dans plusieurs pays et réunit généralement une vingtaine d’avions. C’est une course à handicap : l’avion le plus lent décolle le premier, et ainsi de suite, puis les concurrents doivent voler une heure suivant un circuit défini. « Pour nous, c’est l’occasion de faire vivre le terrain. » Source : Pilotage Avion.